Créer un site internet

Cartes postales anciennes de Rennes

 

Titre

 

 

à l'occasion de la

 

 

40ème fête fédérale

de l'union des Sociétés

de Gymnastique de France

 

 

*

 

Le train spécial présidentiel, après des étapes à Vitré, Fougères, Saint-Malo et Saint-Brieuc, s'arrête le dimanche 31 mai 1914 à 17 heures en gare de Rennes. En habit de cérémonie, Raymond Poincaré en descend, accompagné du ministre de la Guerre Joseph Noulens et de Paul Jacquier, sous-secrétaire d'Etat aux Beaux-Arts. Au son des cloches des églises rennaises, il est accueilli par le maire de la ville, Jean Janvier, par le préfet Saint, le général Defforge, ainsi que par les députés, sénateurs, et le conseil général. La musique du 41ème d'Infanterie joue la Marseillaise.

La couverture de l'évènement a été confiée à Edmond Mary-Rousselière, photographe à Rennes et éditeur de cartes postales.

Poincaré prend place dans une calèche découverte et, escorté d'un important détachement de Dragons à cheval du 24ème, il remonte l'avenue de la gare, découvrant le lycée et la faculté des Sciences. Un bref arrêt à l'Hôtel de Ville puis il rejoint la Préfecture à 18 heures sous les acclamations de milliers de Rennais. Il se rend ensuite au Palais de Justice (Parlement de Bretagne) où l'attend, dans la grande salle des Pas Perdus, un banquet offert par la Municipalité et la Chambre de Commerce. Différents discours de Jean Janvier, Brice président du Conseil Général, la Riboisière doyen des sénateurs, Saint préfet, Oberthur président de la Chambre de Commerce, Deschamps député et Poincaré.

Plus tard, dans la soirée, le président parcourt en calèche les rues de Rennes, illuminées par le tout nouvel éclairage électrique public. Il rejoint la Préfecture où il passera la nuit.

 

Gare

place de la gare

Arrivee gare

Poincaré quitte la gare escorté par les dragons du 24e

45avenue de la gare, devant le lycée

Prefecture

la Préfecture

12

accompagné du préfet Saint, Poincaré quitte la Préfecture

Palais1

le Palais de Justice

Salle pas perdus

la salle des Pas Perdus où a lieu le banquet

Banquet menubanquet du 31 mai 1914

Menu

un beau menu

 

 

Le programme de la matinée du 1er juillet est chargé : visite de la nouvelle faculté de Lettres place Hoche (accueil par le recteur d'Académie et les professeurs), inauguration des nouvelles salles du théâtre et de l'Hôtel de Ville restaurés par Emmanuel Le Ray (sculpture de Boucher, peintures de Roger, Ronsin et Coquelin), de l'école primaire supérieure de jeunes filles (lycée), bains-douches (piscine), crèche municipale St Hélier, les maisons de la mutualité, du peuple, des étudiants, le cercle Paul Bert, nouvelles écoles sur les nouveaux boulevards (Quineleu, Liberté).

 

43

bain de foule dans les rues de Rennes

Fac de lettres

la faculté de Lettres place Hoche

Recteur fac

faculté de Lettres - le recteur d'Académie

Sortie universitePoincaré quitte l'Unuversité

32

arrivée place de l'Hôtel de Ville

Theatre

l'Opéra - plans de Gabriel restauré par Emmanuel Le Ray

Plafond theatre

plafond de la coupole peint par Lemordant

39depuis l'Opéra, Poincaré traverse la place pour se rendre à l'Hôtel de Ville

Hotel de ville2la façade de l'Hôtel de Ville de Gabriel - dans la niche centrale, le monument de Jean Boucher

Jean boucher

le monument de Jean Boucher - allégorie, rattachement de la Bretagne à la France

Poincare.

31

la nouvelle salle des fêtes de l'Hôtel de Ville - restauration Emmanuel Le Ray

Mairie3Restaurations Emmanuel Le Ray - salles inaugurées par M. Poincaré

Fresque hotel de villefresque de l'Hôtel de Ville - Louis Roger

7 1

réception à l'Hôtel de Ville, délégations étrangères de Gymnastique

Eps fillesvisite de l'Ecole Primaire Supérieure de jeunes filles - importante rénovation de E. Le Ray

Piscine le ray

les bains douches municipaux - architecte Emmanuel Le Ray

Poincare cercle paul bert

visite du Cercle Paul Bert, rue de Paris

Cercle paul bert

le Cercle Paul Bert, développé par J. Janvier,

(centre laïc de sport, de loisir et culturel à l'usage des élèves

et anciens des écoles publiques de Rennes)

Ecole libertegroupe scolaire Bd de la Liberté

 

 

A 13 heures, un grand banquet républicain de 3000 couverts attend Raymond Poincaré sous les halles de M. Martenot, place des Lices. Encore quelques discours dont celui de Cazalet, président de l'Union des sociétés de gymnastique de France. La réponse du président Poincaré ne laisse pas de doute, il loue l'action des sociétés de gymnastique qui pourront former les nouveaux soldats ainsi plus rapidement mobilisables. Nous sommes à trois mois de la guerre !

Pendant le banquet, le président est soucieux. Il mange peu, échange quelques rares paroles avec ses ministres et le maire de Rennes. Il vient d'apprendre le matin même la démission de son gouvernement Doumergue. Mais cette journée est programmée, il la suivra jusqu'au bout.

 

 

Lices2

halle de Martenot, place des Lices

 

 

Après un rapide passage à l'Hôtel-Dieu, l'après-midi du 1er juillet est consacré, depuis une tribune, au spectacle présenté par les Sociétés de Gymnastique, françaises ou étrangères, ainsi qu'aux divers défilés civils et militaires : officiers russes, délégation de régiments coloniaux (tirailleurs sénégalais, zouaves, chasseurs à pied) et à un carrousel militaire des dragons et hussards à cheval. En fin de journée, le cortège présidentiel rejoint la gare. Le train repart à 18 heures direction Paris.

 

 

Hotel dieu

l'Hôtel Dieu - projet d'Aristide Tourneux - travaux Emmanuel Le Ray

2haie d'honneur

1

le président passe en revue les délégations

20présentation des 300 drapeaux

Photographe

le photographe officiel est là, juché sur une chaise

16

les sociétés s'avancent

3 1

 

23vue d'ensemble des sociétés et des drapeaux

41

défilé : les Sokols (Tchèques) de Paris

22 délégations étrangères devant la tribune présidentielle

Societe alsace lorrainesociété Alsace Lorraine

30les enfants du cercle Paul Bert

Gymnastes cercle paul bertgymnastes Cercle Paul Bert

11

mouvements d'ensemble

35

mouvements d'ensemble

33

carrousel champ de Mars

Hussards dragons

hussards et dragons

 

   Plusieurs cartes commémoratives ont été éditées à l'occasion de cet évènement :

 

5

 

 

24

 

 

27

 

 

28

 

 

42

 

 

Systeme2

 

 

Systeme

 

 

44

 

 

Affiche2

 

 

 

*

   La presse :

 

Ouest eclair du 1er juinl'Ouest-Eclair, édition du 1er juin 1914

Figaro 2 juinle Figaro du 2 juin, Poincaré à Rennes, démission du Cabinet Doumergue

Petit journalLe petit journal, dimanche 7 juin 1914 titre :

Ce que le président de la République a admiré dans son voyage en Bretagne

 

Les principaux protagonistes :

 

Raymond poincare      Joseph noulens      Jean janvier

Raymond Poincaré président de la République, Joseph Noulens ministre de la Guerre, Jean Janvier maire de Rennes

 

Lucien saint prefet 2     Charles cazalet     Emmanuel le ray 2

Lucien Saint préfet, Charles Cazalet président des sociétés de gymnastique, Emmanuel Le Ray architecte de la ville

 

 

*

Philippe Saint-Marc

passeur de mémoire

Moi 2patrimoine historique de la ville de Rennes

 

*

 

 

Vous êtes le 32784ème visiteur

×